Rupture de la coiffe des rotateurs : Symptômes, Causes et Traitements

Pathologies
27 juin 2018

Rupture de la coiffe des rotateurs épaule

Ce qu’on appelle la coiffe des rotateurs est l’ensemble des muscles et des tendons composant le système d’articulation de l’épaule. L’épaule est en effet la partie la plus flexible du corps humain, cette grande mobilité est rendue possible par la structure complexe de la coiffe des rotateurs. Ce mécanisme fonctionne grâce à quatre tendons qui permettent de protéger, d’articuler et de stabiliser l’épaule : le petit rond, le sous-épineux, le sus-épineux et le sous-scapulaire. Chaque tendon est relié à un muscle portant le même nom. Le plus souvent une rupture de la coiffe des rotateurs est la conséquence d’une tendinite avancée, c’est-à-dire d’une dégénérescence des tissus. Un traumatisme dans cette zone peut aussi causer une rupture au sein de ce système fragile.

Rupture de la coiffe des rotateurs symptômes

Généralement l’usure naturelle de la coiffe des rotateurs commence vers 45 ans. L’usure peut alors s’aggraver en fonction de différents facteurs : les facteurs internes comme une maladie métabolique (diabète, cholestérol), ou une malformation anatomique, et les facteurs externes comme le sport, la répétition de certains mouvements dans sa profession ou encore le tabac qui bouche les artères censées irriguer les tendons. Lorsqu’une rupture de la coiffe se déclare chez un sujet jeune, elle est causée par un choc violent et peut être très douloureuse. Chez les personnes plus âgées, un simple faux mouvement effectué dans la vie de tous les jours peut entraîner une rupture de la coiffe. La douleur est alors plutôt insidieuse. Mise à part la douleur, un sommeil troublé ou la sensation d’un blocage ou d’une difficulté dans les mouvements de l’épaule sont d’autres symptômes.

Rupture de la coiffe des rotateurs : bilan d’imagerie médicale

Pour diagnostiquer un cas de rupture de la coiffe des rotateurs on réalise une radiographie et une échographie. Si une rupture est remarquée on prescrira alors un arthroscanner avec l’injection d’un produit iodé qui permet une vue plus précise des tendons.

Rupture partielle de la coiffe des rotateurs / rupture large de la coiffe des rotateurs

Lorsqu’il y a une rupture le muscle se rétracte et accumule de la graisse, cela se fait progressivement et l’efficacité du traitement varie en fonction de l’avancée de ces troubles. On distingue trois types de ruptures : petite, intermédiaire ou partielle et large. La chirurgie est d’autant plus efficace pour les ruptures faiblement rétractées et avec une faible dégénérescence musculaire, et donc au final prise en charge à temps.

Rupture de la coiffe des rotateurs rééducation

Après l’opération on immobilise le bras pendant 3 semaines avec auto-rééducation de certains mouvements immédiatement. La récupération complète peut quant à elle prendre six mois. Il est pour le moment difficile de soigner les ruptures très rétractées avec grande dégénérescence musculaire. Ces cas irréversibles évoluent la plupart du temps en arthrose. La pose d’une prothèse peut être nécessaire. Parallèlement les médecins conseillent le repos, la rééducation des muscles et la prise d’anti-inflammatoires et d’antidouleurs.