Articulation concernée : Poignet et main

Tendinite du Pouce ou Ténosynovite de De Quervain

Anatomie

Les tendons du dos de la main cheminent superficiellement collés aux structures osseuses et à l’intérieur de gaines fibreuses appelées compartiments.

Tendinite du pouce au premier compartiment
Tendinite de De Quervain

Définition

Il s’agit d’une inflammation de la gaine entourant les tendons du long abducteur et du court extenseur du pouce (ténosynovite) qui cheminent tous deux dans le même tunnel fibreux, au bord externe du poignet, au contact du radius.

Manifestations cliniques

L’irritation débute souvent à l’occasion d’un changement d’activité, d’un choc ou d’une utilisation inhabituelle.

Elle s’entretient ensuite d’elle même par le frottements des tendons dans leur gaine. les tendons augmentent ensuite de volume puis deviennent nodulaires.

Le nodule douloureux, visible et palpable, est formé par l’épaississement des fibres du tunnel et du tissu qui recouvre les tendons.

Examens complémentaires

Le diagnostic est clinique, aucun examen complémentaire n’est nécessaire.

Traitement médical

Les infiltrations locales de cortisone, les anti-inflammatoires et les attelles d’immobilisation (orthèses) ont souvent un effet favorable mais parfois passager. En cas de persistance des douleurs et d’aggravation de la gêne fonctionnelle, il est raisonnable d’opérer.

Traitement chirurgical

L’intervention chirurgicale est faite le plus souvent en ambulatoire sous anesthésie loco-régionale.

L’opération consiste, par une petite incision, à ouvrir la gaine qui forme un véritable tunnel.

L’agrandir permet de réduire les frottements entre les tendons et la gaine, source de douleurs. Les tendons retrouvent ensuite spontanément leur calibre normal.

SUITES OPÉRATOIRES & RÉÉDUCATIONS

La sortie se fait au domicile le jour même avec un simple pansement et une attelle.

L’activité manuelle est autorisée précocement sans restriction particulière mais il faudra éviter de mouiller la main avant 8/10 jours La rééducation n’est pas systématique.

Risques

Les complications post opératoires sont rares. Cependant, comme pour toute intervention chirurgicale les risques sont:

  • l’infection : rare, elle nécessite une nouvelle intervention chirurgicale et un traitement antibiotique.
  • Une cicatrice sensible : des fourmillements au dos de la main ou des doigts sont possibles et peuvent persister parfois longtemps.
  • L’algodystrophie avec douleur et oedème de la main : l’issue est toujours favorable avec une prise en charge adaptée.
Mots clés : De Quervain, pouce, tendinite

fiche mise à jour le 22.10.2013

À lire également

  • Douleur de la main et du poignet