Articulation concernée : Poignet et main

Fracture du Scaphoïde

Anatomie

Le scaphoïde fait parti des os du carpe. Il est situé à la partie radiale de la première rangée des os du carpe.

Il participe aux mouvements de flexion, extension et d’inclinaisons latérales du poignet

Définition

La fracture du scaphoïde est la fracture la plus fréquente des os du carpe. Elle représente 2% de toutes les fractures et 60% des fractures du carpe. Elle survient lors d’une chute sur la main en extension du poignet.

Manifestations cliniques

Le poignet est douloureux dans son ensemble et siège d’œdème (gonflement).

Certaine signes cliniques sont plus spécifiques comme la douleur dans la tabatière anatomique ou douleur lors de la  compression axiale du pouce.

Examens complémentaires

Le diagnostic de fracture du scaphoïde se fait le plus souvent a l’aide à la radiographie standard du poignet.

Fracture du corps du scapoïde
Aspect radiographique

Si un doute existe sur une possible fracture du scaphoïde ( lors des fractures strictement non déplacée, il est parfois difficile de voir le trait de fracture) , une IRM  peut alors être réalisée.

 

Traitement

  1. Pour  des fractures strictement non déplacées
  • Traitement orthopédique par immobilisation du poignet dans une manchette ne prenant pas le pouce ni le coude. La durée d’immobilisation est alors de 90 jours en moyenne.
  • Vissage percutané du scaphoïde. Cette intervention chirurgicale a pour avantage par rapport au traitement orthopédique d’immobiliser le poignet une dizaine de jours seulement. Ce qui permet une reprise précoce du travail et de se passer de rééducation (car l’immobilisation a été très courte). De plus on augmente de taux de consolidation de la fracture du scaphoïde. La cicatrice fait moins de 1 cm et au final est quasi invisibleAu moindre doute de lésion ligamentaire une arthroscopie de poignet est réalisée dans le même temps opératoire.
Vissage d'une fracture du scaphoïde
Vissage percutanée

 

2.   Pour les fractures déplacées

En cas de fracture déplacée du scaphoïde, il faut réaliser une intervention chirurgicale pour réduire la fracture et la maintenir en place (ostéosynthèse) par une vis en compression.

Cette intervention se fait avec une cicatrice de trois centimètres.

Après l’opération il est habituel d’immobiliser le poignet avec une attelle amovible pour trois à quatre semaines, puis de commencer une rééducation en fonction des radiographies de contrôle.

Suites post-opératoires

  • Traitement orthopédique

Consultation , immobilisation 2 a 3 mois, rééducation

  • Chirurgie percutanée

Ambulatoire , immobilisation 10 jours , pas de rééducation

  • Chirurgie ouverte

Hospitalisation 1 a 2 jours , immobilisation 1 mois, rééducation

Résultats

Le patient est revu une semaine après l’intervention , a 1 mois puis a 3 mois avec une radiographie de contrôle pour s’assurer que la vis est bien en place , qu’il n’y a pas de déplacement secondaire et que la consolidation se fait correctement.

En effet ,le taux de non consolidation (appelée pseudarthrose) des fractures du scaphoïde s’élève a moins de 5% pour les fractures opérées .Ce taux est élevé et est lié à l’anatomie du scaphoïde. En effet, ce petit os est mal vascularisé C’est la raison pour laquelle, en cas de fracture, la consolidation met plus de 90 jours

Si une fracture du scaphoïde non consolidée persiste, elle peut évoluer vers une arthrose globale du poignet sur plusieurs années

C’est la raison pour laquelle il est important de dépister le plus rapidement possible les fractures du scaphoïde. En effet, il est beaucoup plus facile d’agir à un stade précoce lors d’une fracture du scaphoïde, plutôt qu’à un stade tardif où la dégradation arthrosique est déjà effective.

Mots clés : ScaphoIde, visage percutané

fiche mise à jour le 16.09.2013

À lire également